"L'ENTREPRISE COMME VECTEUR DE CHANGEMENT SOCIAL À L'ÈRE DE LA MONDIALISATION".

Open Access
Author:
Reiss, Rachel
Area of Honors:
French and Francophone Studies
Degree:
Bachelor of Science
Document Type:
Thesis
Thesis Supervisors:
  • Heather Mccoy, Thesis Supervisor
  • Marc Authier, Honors Advisor
Keywords:
  • entreprise
  • la responsabilite social
Abstract:
Depuis les années 50, on constate beaucoup de transformations dans les moyens de production, les chaines logistiques, et la consommation, aux Etats-Unis et en Europe. Un des grands effets indésirables du nouveau monde de production est l’effet nocif que produisent les déchets de cette activité sur l’environnement. Les usines et pratiques des entreprises créent des effets néfastes sur l’environnement avec les déchets toxiques et le gaspillage n’était que deux exemples. Bien que les entreprises soient une des causes grandes du changement climatique, aujourd’hui elles figurent parmi les leaders pour le changement positif dans le monde. Plusieurs grandes et petits entreprises réalisent que le changement climatique touchera le commerce –et que les elles ne cesseront d’accroitre. On voit et on verra les tempêtes, la dépression économique, les conflits politiques, le terrorisme, la crise alimentaire, et encore d’autres mauvais effets du changement climatique. De plus, les entreprises rencontreront de nouveaux défis ; par exemple, elles devront fournir les biens pour une population beaucoup plus grande que le 7,6 milliard d’aujourd’hui. Cette étude vise à analyser une réponse aux challenges indiqués ci-dessus, notamment la responsabilité sociale des entreprises, spécifiquement aux Etats-Unis, en France, et en Afrique. Bien que la responsabilité sociale des entreprises ne puisse pas totalement contrer les effets du changement climatique, elle peut être un moteur de changement culturel dans le monde. Même si peu d’entreprises suivent l’exemple des entreprises détaillées dans cette étude, les possibilités d’un changement réel se multiplieront. La question principale qui se pose est la suivante : Est-ce que l’entreprise peut avoir un impact réel, ou est-ce que trop tard ? On ne peut pas répondre à cette question maintenant. En conjonction avec les idées présentées ici, il serait intéressant de faire une étude sur le rôle des consommateurs face aux changements écologiques et économiques qui les touchent. Comment les décisions des consommateurs transformeront-elles les choix des entreprises, les priorités d’investissement, et le taux de consommation ? La psychologie du consommateur est en dehors de cette étude, mais il est un élément clé dans la grande discussion du rapport entre l’entreprise et la responsabilité sociale.